ABOUT MED-PACT
PROJECTS AT A GLANCE
MED-PACT IN THE PRESS
LESSONS LEARNED
DOCUMENT REPOSITORY
USEFUL LINKS
MED-PACT Final Conference
 
STREAM CITIES
A delegation from the City of Catania, Leader of Partnership in STREAM CITIES project visited Bethlehem April 25-26, 2009. The Delegation was composed of Mr. Corrado Persico, Director General ..
PAMLED
The Project Coordinator together with members of the Scientific Committee visited Sin El Fil October 12-15th 2009 and Marrakesh on December 1-4 in order to plan for the last stretch of activities ..
GUIFORMED
GUIFORMED project (GATAB, Turkey) has been struggling with the process of data collection from its partners in Germany, Greece, Tunisia Lebanon and Turkey..
SHAMS
SHAMS has completed most of its planned activities in Tunisia and Morocco and is planning to finish its activities in Bosra – Syria by June 2010 ...
more
 
La Coopération Décentralisée en Algérie est POSSIBLE!

Le projet ARCHIMEDES a organisé sa 4eme et avant-dernière réunion générale à Oran en Algérie et ce le 30 juin et le 1er juillet 2008. Les discussions thématiques durant ce séminaire ont abordé le thème «Financement de la Régénération Urbaine» à travers des l’invitation d’intervenants externes et ce en vue d’opérationnaliser le travail de réflexion et de planification entrepris par ARCHIMEDES en Algérie (Oran), au Liban (Beyrouth et El Mina) et en Turquie (Istanbul) à travers l’identification d’opportunités de financement et de partenariat. La réunion a aussi permis de faire le suivi administratif et technique du progrès réalisé par les différents partenaires et d’organiser le Comité de Pilotage du projet.

La tenue de cette réunion en Algérie relevait d’une importance toute particulière pour l’ensemble de la famille MED-PACT, puisque la quasi-totalité des autres projets engagés dans des partenariats avec des autorités locales Algériennes avaient dû faire face à de nombreux problèmes (cf les présentations des partenaires dans la section dédiée à la réunion générale MED-PACT en avril 2008) et les activités prévues avec les partenaires Algériens ont dû être différées voire même annulées.

L’Assistance Technique aux Bénéficiaires du Programme MED-PACT a demandé aux différentes parties prenantes le « secret » derrière le succès du projet ARCHIMEDES en Algérie et ce en vue de tirer des leçons pour le montage de futurs projets.

« … La recette est simple et complexe en même temps… » explique Silvia Comiati de la ville de Venise et qui assure la coordination administrative du projet. « … nous avons eu la chance de bénéficier du support inconditionnel de la ville de Bordeaux qui est aussi partenaire avec nous dans le projet et qui entretient une longue histoire de partenariat et coopération avec Oran. Bordeaux s’est investie à fond pour assurer les meilleurs conditions pour le bon déroulement du projet, et a gardé un contact étroit avec Oran durant la préparation du projet…» ajoute Comiati

«… Je crois que la cause principale des difficultés rencontrées par les autres projets est due au manque de dialogue autour des thématiques proposées et aussi à la méconnaissance du contexte administratif en Algérie… » renchérit Temmar AbdelWahid, Directeur du Département d’Urbanisme de la Wilaya D’Oran et chef d’orchestre de l’équipe «… Nous avons eu un excellent retour d’écoute de la part de Bordeaux lors de la préparation de la proposition du projet et qui nous a permis de « s’approprier » ce projet avant même de savoir qu’il a été retenu parmi les 9 projet MED-PACT… » et a AbdelWahid d’ajouter « … si les actions envisagés à Oran dans le cadre d’ARCHIMEDES n’aurait pas trouvé de financement, je suis convaincu que nous les aurions exécuté de par nous même… »

Mohammed Mebarki et Mustapha Merine, responsables du projets au niveau de la ville d’Oran signalent à leur tour l’importance de discuter et d’approuver le projet «en amont» par les services compétents de l’APC (Assemblée Populaire Communale, l’équivalent de la Municipalité en Algérie) et ceux de la Wilaya (Région). « … L’Algérie est ouverte à la coopération décentralisée mais il faut savoir bien ficelier le montage administratif du projet. Une fois le train sur les rails, rien ne pourra l’arrêter… » conclut Merine avec un grand sourire.

La synergie entre la Wilaya et l’APC d’Oran était clairement sentie durant les 3 jours que les participants ont passé à Oran. Le Wali d’Oran, S.E M. Tahar Sekran a tenu a participer personnellement aux activités de l’Atelier alors que M Sadek Benkada, Président de l’APC d’Oran déployait tous les efforts possibles pour s’assurer que le groupe profite au mieux de son passage à Oran.

Les Conseils de l’Assistance Technique pour réussir une activité de partenariat avec l’Algérie :
  1. Impliquer les partenaires dès le début dans le travail d’identification du projet et proposer des thématiques qui tiennent en compte le contexte administratif du pays (Wilaya et APC)
  2. S’assurer que le montage administratif prévoit des délais raisonnables pour les transferts des fonds aux partenaires Algériens et un mécanisme clair pour le transfert de ces fonds
  3. Ne pas se contenter d’échanges téléphoniques et par e-mail avec les partenaires et prévoir des déplacements réguliers, surtout lors de la phase de formulation du projet.
  4. S’assurer qu’il y a au moins un membre de l’équipe de coordination qui parle le Français ou l’Arabe
     
     
    coach outlet online Coach Outlet Canada Cheap Jordans